Comment calculer le prix de l’assurance emprunteur ?

D’après la loi, l’assurance emprunteur est une option facultative. Le demandeur de crédit immobilier peut en effet ne pas souscrire à cette dernière. Toutefois, rares sont les banques qui acceptent un dossier sans assurance. Surtout s’il s’agit d’un prêt immobilier. De ce fait, l’assurance emprunteur devient une des conditions pour disposer des fonds à emprunter auprès des établissements financiers. Pour en savoir plus sur ce sujet et sur ses méthodes de calcul, consultez les lignes ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une forme de garantie en cas de décès de l’emprunteur. Les autres risques couverts par celle-ci sont l’arrêt de travail, l’accident grave de l’emprunteur ou le chômage. En général, l’assurance emprunteur est indispensable pour combler les restes des mensualités quand l’emprunteur n’arrive plus à honorer ses dettes restantes. Ce sont les prêts immobiliers qui ont souvent besoin de cette assurance. Si vous voulez approfondir sur cette garantie, consultez www.assurance-de-pret.biz.

Quelles sont les familles d’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est répartie en deux grandes familles. D’une part, il existe l’assurance emprunteur de groupe. D’autre part, il y a la délégation d’assurance. Chaque offre peut répondre au besoin du demandeur. Voici les détails sur les deux éléments :

  • L’assurance de groupe est une offre qui s’associe catégoriquement à un prêt immobilier. C’est un contrat collectif que la banque expose directement à son client. Ce dernier peut ensuite opter pour cette proposition ou recourir à une assurance individuelle. Dans tous les cas, la comparaison est indispensable.
  • La délégation d’assurance est une forme d’assurance emprunteur pour un prêt immobilier, mais qui s’effectue auprès d’une autre banque. Le contrat est donc séparé de celui du crédit immobilier.

Quelles sont les méthodes de calcul d’une assurance emprunteur

La méthode de calcul n’est pas la même pour les deux cas de figure d’assurance emprunteur. Voici donc les manières de les réaliser :

  • Calcul de l’assurance emprunteur de groupe

Comme le contrat est fusionné, le taux est inchangé pendant la durée du prêt. Cela dit, le taux de l’assurance est fixé sur le capital total et il n’y a pas d’amortissement.

  • Calcul de la délégation d’assurance

A la différence du premier calcul, le calcul s’effectue sur un taux du solde restant dû et non du capital total.

Si vous choisissez entre les deux calculs, celui de la délégation d’assurance est beaucoup moins cher. Le calcul se fait sur un solde restant dû et non pas sur la totalité du crédit. Dans tous les cas, étudiez bien l’offre, car certains frais apparents peuvent vous coûter cher.

Comment calculer rapidement une assurance emprunteur ?

Pour éviter de vous tracasser dans le calcul d’une assurance emprunteur, le plus recommandé est d’utiliser un outil en ligne. De nombreux sites proposent un calculateur d’assurance. Ainsi, il vous suffit de remplir le formulaire pour connaître le résultat en quelques minutes seulement. Ces outils sont généralement gratuits alors profitez de cette occasion pour avoir un aperçu de votre prime à verser chaque mois.