Tout savoir sur le prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers est un système de plus en plus prisé étant donné qu’il présente une multitude d’avantages pour ceux qui savent bien s’y imprégner. Ce crédit accorde en fait une certaine opportunité à tous les particuliers qui ont besoin de financement, mais qui n’ont pas la possibilité de souscrire auprès de la banque, pour de multiples raisons. Ce système est en effet une alternative plus simplifiée en termes de prêt. Les détails sur le crédit entre particuliers seront exposés ci-bas !

Le concept du prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers est le même que le prêt octroyé à la banque. C’est au niveau de la démarche qui est différente. En effet, il n’y a pas d’organisme prêteur dans cette situation. Ce sont deux particuliers qui se mettent d’accord pour prêter et emprunter une somme d’argent. Ce montant sera remboursé sur une échéance donnée et avec des mensualités précises. Le prêt entre particuliers est une forme de crédit sans banque facile et rapide. La démarche est simplifiée, car il suffit d’un simple contrat de prêt pour obtenir de l’argent dans les plus brefs délais. Il existe deux sortes de prêts à ce niveau, le prêt entre particuliers avec un intermédiaire et le prêt entre particulier sans intermédiaire. Le premier est beaucoup plus fiable par rapport aux seconds. Toutefois si votre recherche aboutit au fait que le particulier en question est fiable, vous pouvez contracter avec lui. Dans le cas contraire, préférez toujours un prêt avec un intermédiaire agréé.

Les principales utilités d’un prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers peut vous aider à financer votre projet de création d’entreprise. Il est aussi choisir pour couvrir les dépenses d’une fête de mariage. Grâce à un prêt P2P, votre voyage se passera dans les meilleures conditions.

La déclaration du prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers est soumis à diverses règles. Cela dit, il existe un plafond à respecter pour que le crédit soit déclaré ou non. La déclaration du prêt n’a pas lieu d’être si le montant emprunté dans une année par ce même prêteur s’élève à moins de 760 euros. Dès que ce plafond est franchi, l’emprunteur doit déclarer le prêt réalisé. Il en est de même si la somme totale de prêt réalisé avec divers prêteurs dépasse les 760 euros.

Pour effectuer une déclaration administrative du prêt, vous devrez télécharger un formulaire lié à cet effet. Vous allez le remplir puis l’adresser à l’administration.

Notez que quand la somme empruntée dépasse les 1500 euros, le prêteur doit signer une reconnaissance de dette.

Les sanctions en cas de non-déclaration

Comme la déclaration est obligatoire, le manquement à celle-ci vous fera assujetti à des sanctions. Pour éviter ce malheur, essayez de toujours respecter les règles imposées. Ainsi, vous n’aurez pas de souci dans l’octroi du financement ou dans la réception de l’emprunt.

Si la déclaration de prêt n’est pas faite, une amende fiscale vous attend. Celle-ci s’élève à 150 euros peu importe, le montant de votre crédit. Même si vous n’êtes pas assujetti au contrat de la banque, n’oubliez jamais de suivre à la lettre les règles du prêt entre particuliers.

Leave a Reply